Pour une santé égalitaire et solidaire - Appel aux manifestations du 7 mars 2017

Publié le lundi 27 février 2017

Le SMG appelle ses adhérent.es et sympathisant.es à rejoindre le mouvement de grève nationale et les manifestations du mardi 7 mars 2017, à l’appel des fédérations CGT, FO et SUD santé/sociaux.

Le SMG dénonce les politiques des gouvernements successifs de la droite et des sociaux-libéraux qui :

1- démantèlent l’hôpital public au profit du secteur privé à but lucratif et l’Assurance maladie au profit des organismes de complémentaires santé, inégalitaires,

2- poursuivent leur entêtement à ne pas augmenter les salaires, mais à « appâter » les travailleur.euses aux lois du marché, en leur octroyant des primes à la performance, à l’intéressement ou aux résultats, avec des objectifs comptables. Dans le champ de la santé, l’objectif est de rendre les soignant.es dépendant.es de l’organisme payeur, prêt à passer le relais aux prédateurs que sont les assurances privées. C’est ce dont souffrent le plus les médecins américain.es (1). La France n’est pas en reste (2).

Nous en avons assez de ces politiques qui font le jeu de la finance, vont à rebours des besoins des populations, de l’égalité et de la solidarité. Nous avons assez observé leurs effets catastrophiques sur la santé de tout.es les patient.es et soignant.es.

Contre l’austérité, pour l’accès aux soins pour toutes et tous, pour l’éradication des intérêts privés dans le champ de la santé, pour la Sécurité sociale à 100 % et les services publics, nos biens communs, le SMG appelle à marcher dans la rue le mardi 7 mars 2017.

(1) « Les plus grandes assurances santé américaines et Medicare prévoient de modifier les modalités de prise en charge des soins médicaux : les médecins seraient évalués sur des objectifs fixés par avance sur le modèle du paiement à la performance ou P4P (pay for performance) : conséquence directe de ces mesures, 48 % des médecins américains veulent changer d’exercice ou s’orienter vers une activité non clinique », selon une étude de la Physicians foundation de 2016 ; Le Quotidien du médecin (QDM) -16/02/2017-N° 9556.
(2) En France, le paiement à la performance est institué depuis 2011 en médecine de ville, le MEDEF et neuf autres organisations patronales veulent l’instaurer à l’hôpital public ; QDM-20/02/2017 -n° 9557.


Contacts
Patrick Dubreil : 06 32 70 92 37
Martine Lalande : 06 03 36 66 17
Lanja Andrian Tsehenoharinala : 06 68 91 41 64

Lire aussi

Face à la régression libérale, le 16 novembre défendons un autre monde !

14 novembre 2017
Le Syndicat de la Médecine Générale appelle ses adhérent.e.s à rejoindre dans la rue le front social contre les ordonnances Macron et ses dommages considérables pour la vie et la santé des salarié·e·s. …

Les 12 propositions du SMG pour une santé plus solidaire en 2017

3 avril 2017
Alors que l’idéologie libérale et la marchandisation gagnent du terrain dans tous les domaines, y compris celui de la santé, le Syndicat de la Médecine Générale (SMG) fait des propositions concrètes …

Appel à la mobilisation mondiale pour la santé le 7 avril 2017

31 mars 2017
Le Syndicat de la médecine générale (SMG) appelle à la mobilisation mondiale pour la santé le vendredi 7 avril 2017 : A 12 heures, conférence de presse à Paris, à la Bourse du travail (salle Ferrer) …

Communiqué intersyndical : MANIFESTE pour la santé, la sécurité au travail et la justice sociale : passons à l’offensive !

1er février 2017
Ce manifeste est issu d’une initiative regroupant des syndicats et associations à la fois de travailleurs et de soignants et que syndicats, associations et partis politiques sont appelés à le …