OUI à la santé solidaire, NON aux dépassements d’honoraires

Publié le jeudi 16 août 2012

Les 111 Signataires Girondins appellent les Médecins de France à les rejoindre pour dire « OUI à la Santé Solidaire, NON aux dépassements d’honoraires »

Notre Sécurité Sociale nous a globalement permis :
-  d’avoir un des meilleurs systèmes de santé au niveau mondial ;
-  d’assurer un large accès aux soins pour tous ainsi que la défense des pratiques et statuts des professionnels de santé.

Son système d’assurance maladie solidaire reposant sur le grand principe :
CHACUN COTISE SELON SES MOYENS ET SE SOIGNE SELON SES BESOINS ??
a fait reculer la peur face à la maladie, amélioré le quotidien des actifs et des retraités, augmenté notre durée de vie, contribué au développement de la vie familiale.

Mais, depuis quelques années, nous assistons à l’augmentation du renoncement aux soins pour raison financière. Il a concerné 29% de la population en France en 2010. Ceci est dû grandement à la multiplication de taxations multiformes (qui s’ajoutent aux restes à charge historiques, déjà très pénalisants pour les grands malades et pour nos anciens) :
-  déremboursements de médicaments, de matériel médical et de soins ;
-  nombreux forfaits s’appliquant simultanément ;
-  franchises de 1€ sur les actes ambulatoires, de 0,5€ par boîte de médicaments et par acte
para-médical, de 2€ sur les transports sanitaires (à l’aller…et au retour !) ;
-  incitation à l’automédication ;
-  pénalisation du hors parcours de soins ;
-  limitation de l’accès au 100% et à l’AME :
-  taxation répétée des contrats complémentaires santé (y compris ceux des mutuelles authentiques) qui en augmentent notablement les tarifs ;
-  dépassements d’honoraires (en augmentation et risquant de se généraliser avec l’arrivée prochaine du secteur optionnel).

Ces dépassements représentent 12% de l’ensemble des honoraires médicaux en 2010 ( 2,5 milliards d’euros sur un total de 21 ). Ils sont pratiqués par une minorité de médecins (7% des généralistes, 41% des spécialistes libéraux et 4,5% des médecins hospitaliers) qui prétendent exercer une médecine de qualité supérieure…méritant d’être payée à son juste prix… !

Nous soussignés tenons à affirmer que ces dépassements prélevés dans la poche de nos concitoyens constituent eux aussi un outil de démolition de la santé solidaire.

Nous invitons nos confrères, médecins « dépasseurs »,
-  à situer, comme nous, leurs revendications catégorielles légitimes de statuts et de revenus dans
le cadre de la solidarité nationale ;
-  à considérer nos pratiques comme au minimum égales aux leurs sur les plans technique et
éthique.

POUR SIGNER :
-  ouvrir le pdf ci-desous Manifeste des médecins solidaires
-  ou écrivez à bercoadou@wanadoo.fr

des problèmes techniques ayant bloqué la précédente pétition en ligne

Lire aussi

COORDINATION NATIONALE des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité : Lettre ouverte à Madame Marisol TOURAINE sur les déserts médicaux, la démographie médicale et l’indispensable Service Public Sanitaire de Proximité à créer et développer

16 décembre 2012
Madame la ministre, Si nous partageons votre analyse sur le drame territorial, social et sanitaire que sont les déserts médicaux, nous sommes forts déconcertés par vos propositions. Dans votre …

Coordonation nationale des Comité de défense des hôpitaux et maternités de proximité : communiqué contre tous les déserts sanitaires du 23 octobre 2012 et Lettre envoyée au président de la République

23 octobre 2012
Communiqué contre tous les déserts sanitaires Quand l’éloignement des maternités est peut être une des causes du décès d’un nouveau-né sur la route, les membres de la CN-Coordination Nationale des …

Billet paru dans Lavie.fr le 22 octobre 2012 : Appel à un débat parlementaire sur les dépassements d’honoraires et l’accès aux soins

22 octobre 2012
Jeudi 17 octobre, les syndicats de médecins « représentatifs » et la direction de l’Assurance maladie se sont quittés sans s’être mis d’accord sur l’avenant conventionnel régissant les dépassements …