Face à la régression libérale, le 16 novembre défendons un autre monde !

Publié le mardi 14 novembre 2017

Le Syndicat de la Médecine Générale appelle ses adhérent.e.s à rejoindre dans la rue le front social contre les ordonnances Macron et ses dommages considérables pour la vie et la santé des salarié·e·s.

Projet d’ubérisation, fin des Comités d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail dans les entreprises, inversion de la hiérarchie des normes, cadeaux fiscaux aux plus riches, réductions des Aides pour le Logements, hôpitaux au régime sec, etc. Le gouvernement d’Emmanuel Macron ne cache pas son attachement aux idéologies libérales et sa politique anti-sociale. Ces mesures, parce qu’elles touchent aux déterminants sociaux et de santé (travail, logement, services publics, Sécurité sociale, inégalités économiques) auront des conséquences graves sur la santé du public, en particuliers des plus pauvres et des plus malades.

Dans la rue le 16 novembre, nous nous battrons pour un Code du travail qui donne un cadre humain au travail.

Nous défendrons aussi des propositions égalitaires dans l’intérêt des patient·e·s : Sécurité sociale démocratique à 100 % protégeant des risques sanitaires et sociaux de l’existence, développement de maisons de santé autogérées, suppression des dépassements d’honoraires, défense du service public hospitalier.


Contacts
Patrick Dubreil : 06 32 70 92 37
Guillaume Getz : 06 22 61 35 12

Lire aussi

60 euros pour un cancer ? Nouveaux tarifs médicaux, même logique insensée et inadaptée

10 novembre 2017
Des tarifs majorés de consultations dites « complexes » en médecine générale sont applicables depuis le 1er novembre 2017. Le Syndicat de la Médecine Générale (SMG) dénonce le paiement à l’acte réducteur …

Ordonnances « Macron » : une politique barbare - NON à l’ubérisation du Code du travail

4 septembre 2017
Le SMG appelle ses adhérents et l’ensemble des citoyen.ne.s à se mobiliser le mardi 12 septembre 2017, contre la nouvelle réforme du Code du travail. La méthode est sournoise et brutale par des …

Le SMG soutient Dominique Huez

13 février 2017
Encore une fois, nous constatons que l’Ordre des médecins choisit de soutenir les plaintes des employeurs, témoignant ainsi de son mépris pour les lanceurs d’alerte que sont les médecins qui dénoncent …

Le SMG apporte son soutien à Sabrina Ali-Benali

31 janvier 2017
Le SMG tient à apporter son soutien à Sabrina Ali-Benali, interne des hôpitaux parisiens, face aux agressions médiatiques et numériques qui l’assaillent dans sa démarche pour l’intérêt général et la …