Communiqué de presse conjoint de Médecins du Monde, Le Planning Familial et le Comité pour la santé des Exilés (COMEDE) suite au refus de soins de l’Hôpital de la Conception : À Marseille, l’hôpital entrave l’accès à l’IVG pour les femmes précaires

Publié le jeudi 10 avril 2014

Le droit à l’IVG pour toutEs est-il remis en cause à l’hôpital de la Conception (Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille) ?

C’est la question qu’on peut se poser alors qu’une jeune femme algérienne, conjointe de français, s’est présentée pour avoir recours à un avortement en janvier dernier.

La jeune femme est dépourvue de moyens financiers et les démarches pour demander son affiliation à l’Assurance maladie n’avaient pas encore abouti.

Malgré les demandes faites par les soignants de l’hôpital, et au mépris des obligations de l’hôpital de délivrer des soins aux personnes démunies dans le cadre de ses missions de Permanences d’accès aux soins de santé, la direction de l’hôpital a exigé que la jeune femme dépose une caution de 586 euros. Comme la jeune femme ne pouvait pas réunir la somme, la direction s’est opposée à la réalisation de l’opération.

Alors que sa grossesse arrivait au terme des délais légaux pour pratiquer l’IVG, c’est finalement une association marseillaise qui a dû payer d’avance l’intervention.

En agissant ainsi, la direction de l’hôpital de la Conception a commis un refus de soins grave.
De fait, le paiement préalable conditionnant l’accès à l’IVG alors que des délais sont imposés pour la réalisation de cet acte peut avoir des conséquences dramatiques pour des femmes en situation de précarité.

Saisie de la situation par le Comede le 7 février, la direction de l’hôpital de la Conception n’a donné aucune réponse.

La direction de l’AP-HM doit apporter publiquement des explications sur cette situation, réaffirmer les principes d’accès inconditionnel à l’IVG pour toutes les femmes, et prendre des mesures d’urgence dans ses services pour éviter une nouvelle situation dramatique.

Marseille, le 09 avril 2014


Contacts presse :
-  Claire Ricciardi (Mouvement français pour le planning familial) 06 86 93 13 75
-  Elise Vallois (Comede) 07 82 47 37 30

Lire aussi

Tribune inter-organisations pour la défense de l’hôpital public, des établissements de Santé et d’Action Sociale

27 janvier 2020
Les organisations, professionnel.l e.s et personnes signataires de cette tribune réaffirment aujourd’hui leur volonté d’avancer ensemble avec au cœur de leurs préoccupations d’assurer la qualité et la …

Le Dr Marescaux poursuivi par son hôpital car il se bat pour la qualité des soins !

25 juin 2015
Le Dr Marescaux est un brillant neurologue (voir PUBMED http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=marescaux+c) Il s’inquiète du manque de moyens pour ses malades avec un AVC ! Son hôpital le …

Communiqué de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité en soutien au Dr Gérald Kierzek, sanctionné pour s’opposer à la fermeture des urgences de l’Hôtel Dieu de Paris

9 juillet 2013
Le 8 juillet 2013 le Dr Gérald KIERZEK est démis de ses fonctions de responsable du SMUR de l’Hôtel Dieu de Paris : il s’oppose au projet de fermeture des Urgences de cet hôpital, privant les habitants …

Le SMG dénonce le projet de loi « Hôpital, Patients, Santé, Territoires » - 10 octobre 2008

10 octobre 2008
Ce projet fait courir de nouveaux dangers à l’accès aux soins pour tous équitable. Il doit être dénoncé par tous ceux qui ont à cœur l’accès aux soins des patients, le maintien d’une Assurance maladie …