Le Pass sanitaire est dangereux pour la santé

Publié le mardi 21 septembre 2021, par SMG

À l’heure où les centres commerciaux ont l’injonction d’accueillir tout le monde, des lieux de soins refusent leur accès aux malades et aux personnes vulnérables.

Un bébé de 4 mois n’a pu être reçu pour son suivi et ses vaccinations car ses parents n’avaient pas le Pass sanitaire.
Une femme de 84 ans, handicapée, a dû se rendre seule auprès de son spécialiste car son fils qui l’accompagnait a été refoulé.
Un homme de 43 ans n’a pu accéder à la consultation précarité, empêché dès l’entrée de l’hôpital.
Des personnes venant prendre rendez-vous sont bloquées avant d’atteindre l’accueil de l’hôpital.

Le Pass sanitaire ne garantit pas l’absence de contamination, puisque l’on peut être vacciné·e et malade ou cas contact.
Instaurer un contrôle à l’entrée des établissements de soins va à l’encontre des valeurs d’accueil qui font l’éthique des soignant·e·s.
Rien ne justifie l’exclusion du soin et encore moins au moment de cette crise sanitaire.
Les professionnel·le·s de santé et les structures sanitaires ont l’expertise et l’expérience de la gestion des infections nosocomiales. Iels savent mobiliser ces ressources pour éviter les risques de contamination.
Les lieux de soins sont aussi les meilleurs endroits pour informer sur la vaccination en répondant aux inquiétudes des patient·e·s. A défaut de ces efforts, les personnes les plus fragiles et les plus éloignées du soin sont celles qui sont les plus pénalisées, tout comme elles sont celles qui payent le prix le plus fort de l’épidémie Covid.

L’accueil dans les lieux de soins doit être inconditionnel et égalitaire.
Nous invitons l’ensemble des professionnel·le·s de santé à s’opposer à toute mesure d’éviction des patient·e·s.
Nous demandons aux directions des établissements de soins de refuser toute entrave à l’entrée dans leurs locaux.
Nous exigeons du gouvernement qu’il renonce au Pass sanitaire, nouvelle source d’exclusion sociale.


Contacts
Ismaël NURENI BANAFUNZI : 07 66 19 29 39
Mathilde BOURSIER : 06 74 21 60 57

Lire aussi

Stop à la maltraitance des personnes exilées dans le Calaisis

21 octobre 2021
par SMG
Depuis lundi 11 octobre 2021, trois personnes ont entamé une grève de la faim à Calais pour dénoncer « la situation inhumaine qui s’inscrit dans le Calaisis » et « l’escalade de la violence de l’Etat. …

Le déremboursement du dépistage est dangereux pour la santé

15 octobre 2021
par SMG
Monsieur le Président... Vous annonciez le 12 juillet dernier la fin des tests de dépistage mis à disposition sans avance de frais en même temps que l’obligation du Pass sanitaire dans certains …

Mobilisation le 13 octobre contre les brevets vaccins anti-covid

10 octobre 2021
par SMG
10000 morts par jour en moyenne depuis le refus de lever les brevets sur les vaccins anti-covid ! Honte à Macron, Honte à l’Union Européenne, honte aux brevets ! Nous serons à l’OMC à Genève le 13  …

Pass sanitaire : une nouvelle offensive contre la santé au travail

1er octobre 2021
par SMG
Le Pass sanitaire et désormais la vaccination anti-Covid sont obligatoires respectivement depuis le 30 août et le 15 septembre pour plusieurs catégories de travailleur·se·s : soignant·e·s, mais aussi …