Soyez insoumis à l’Ordre !

Publié le lundi 15 février 2016

Le manifeste du Mouvement d’Insoumission Ordinal Partiel, MIOP, vient d’être lancé par une centaine de médecins qui refusent l’obligation de cotisation à l’Ordre des Médecins (en documents joints).

Ils contestent le rôle et les prises de positions de celui-ci, tout particulièrement :

-  Son rôle de juridiction d’exception qui lui permet de retirer à un médecin le droit d’exercer même si celui-ci n’est pas encore jugé par les tribunaux ordinaires, cela a été le cas pour le Docteur Bonnemaison.

-  Son instruction des plaintes d’employeurs contre les médecins qui attestent du lien entre travail et santé pour leurs patients et le prononcé de condamnations pouvant aller jusqu’à 6 mois d’interdiction d’exercer (voir le site de l’Association Santé et Médecine du travail http://www.a-smt.org/).

-  Ses prises de position récentes contre le tiers payant intégral obligatoire.

Pour rejoindre les insoumis :

-  Signez le manifeste du MIOP avec un message à l’adresse : mmiop2016@gmail.com

-  Ne payez que la moitié de la cotisation à l’Ordre en leur envoyant (en recommandé avec AR) la lettre proposée par le MIOP (document word joint).

Lire aussi

Réponse de l’USP à Mme Wonner, co-rapporteuse de la mission parlementaire sur la psychiatrie

27 mars 2020
Madame la députée, Vous nous invitez à vous faire remonter les difficultés rencontrées dans l’exercice des soins psychiatriques. Vous n’êtes cependant pas sans savoir ces « difficultés », chroniques, …

Communiqué de l’ANCIC du 24 mars 2020 - COVID

27 mars 2020
L’Association Nationale des Centres d’Interruption de Grossesse et de Contraception souhaite alerter des conséquences de la crise sanitaire du COVID sur la santé génésique des femmes et demande que des …

Communiqué : La Préfecture de la Haute-Garonne coupe tout financement du Pôle Santé-Droits de la Case de Santé

13 décembre 2018
A quoi pense l’Etat : moins de justice sociale ! En supprimant les financements d’une structure qui assure des missions de service public de santé, la préfecture de la Haute-Garonne envoie un signal …

Fin de la fresque sexiste de l’hôpital Purpan

18 mars 2018
suite de l’action du collectif Jeudi 11