L’Ordre des médecins, justice d’exception, ne doit pas contredire la justice citoyenne

Publié le jeudi 3 juillet 2014

Quand la justice citoyenne contredit une justice d’exception, la justice d’exception doit se dédire, l’Ordre des médecins doit annuler l’interdiction d’exercer la médecine qu’il a infligée au docteur Bonnemaison.

L’Ordre des médecins a interdit l’exercice de la médecine au docteur Bonnemaison coupable, à ses yeux, « d’avoir donné la mort », en infraction avec la loi Léonetti sur la fin de vie, reprise dans l’article 37 du Code de déontologie médicale.
La Cour d’Assises de Pau, en acquittant le docteur Bonnemaison, vient de proclamer le contraire au nom du peuple français. Le procès de la cour d’Assises a montré l’impossibilité, dans les circonstances connues qui se sont déroulées à l’hôpital de Bayonne, d’appliquer strictement la loi Léonetti et l’importance qu’une nouvelle loi soit mise en chantier dès maintenant. (1)
Une fois de plus, comme pour le refus de la médecine de groupe dans les années 60, de la contraception, de l’avortement, de l’accès aux traitements de substitution pour le usagers de drogue, et aujourd’hui dans un combat autour de la fin de vie, l’Ordre des médecin invente une pseudo justice dont l’idéologie conservatrice et archaïque est étrangère à une grande majorité des médecins de ce pays.
Il est temps de supprimer cette juridiction d’exception héritée d’une époque obscure et malveillante pour le pays.

1- lire l’article : http://pratiques.fr/Acquittement-du-Docteur.html

Contact :
Didier Ménard : 06 07 16 57 78

Lire aussi

Le SMG réitère son appel à ne pas faire grève et fait des propositions innovantes

15 décembre 2014
Le Syndicat de la Médecine Générale (SMG) appelle les médecins libéraux à ne pas se mettre en grève lors des fêtes de fin d’année : le SMG refuse de cautionner des revendications inflationnistes pour le …

La formation indépendante, une peau de chagrin ?

3 novembre 2014
Le gouvernement, via l’organisme de gestion du développement professionnel continu (OGDPC), a décidé de réduire drastiquement le nombre de journées de formation médicale conventionnée indemnisées pour …

Pour un système de santé solidaire

27 octobre 2014
Le SMG n’appelle pas à rejoindre le mouvement de protestation des autres syndicats de la médecine libérale. Pourtant les raisons de la colère sont présentes. Une fois de plus, ce gouvernement, comme …

Mouvement des libéraux

29 septembre 2014
Le SMG en colère : NON à la mobilisation corporatiste. OUI à une mobilisation pour créer un vrai service public de santé. Le monde des professionnels de santé libéraux se mobilise. Les raisons en sont …