Egora.fr du 19 novembre 2007 : La plainte contre Patrick Pelloux déclarée irrecevable par l´Ordre

Publié le mardi 20 novembre 2007

egora.fr - L’Internet des professionnels de santé

Article paru le Lundi 19 Novembre 2007

La plainte contre Patrick Pelloux déclarée irrecevable par l´Ordre

La chambre disciplinaire du Conseil national de l´Ordre des médecins a jugé vendredi « irrecevable » la plainte qu´avaient déposé Bernard Huynh, et José Clavero, deux responsables parisiens de la Csmf, contre Patrick Pelloux, président de l´Association des médecins urgentistes de France (Amuf) pour « non-confraternité ». La plainte a été déclarée irrecevable au motif que les plaignants ne sont pas parvenus à justifier d’un mandat d´action au nom de leurs syndicats respectifs.

En avril 2005, le Dr Pelloux avait déclaré que « les médecins urgentistes ne sont pas là pour faire tout le boulot que les médecins libéraux n´ont pas envie de faire ». Une audition avait déjà eu lieu en juin 2005 devant l´Ordre de Paris et n´avait abouti à aucune conciliation. La plainte avait ensuite été transmise au Conseil régional de l´Ordre, avant d´être renvoyée à la chambre disciplinaire de l´Ordre national, l´avocat de Patrick Pelloux ayant plaidé plusieurs motifs d´irrecevabilité de la plainte.

Pour Christophe Prudhomme, porte-parole de l´Amuf, « c´est une preuve de plus que le Conseil de l´Ordre ne sert à rien et qu´il faut profondément le réformer, pour mettre en place une structure réellement représentative et non un lobby utilisé par les libéraux ».

Lire aussi

Dépêche AFP du 9 mars 2021 : Des syndicats et patients demandent la dissolution de l’Ordre des médecins

10 mars 2021
Plusieurs syndicats de médecins et associations de patients demandent mardi, dans une tribune publiée en ligne, la dissolution du Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM), qui selon eux «  …

CP du MIOP (Mouvement d’Insoumission aux Ordres Professionnels) : Ordre des Médecins : le pré-rapport de la Cour des Comptes est accablant ; il va falloir en tenir compte !

1er mars 2019
par MIOP
Ci-dessous et ci-joint le Communiqué de Presse du MIOP (Mouvement d’Insoumission aux Ordres Professionnels). Il est relatif à ce rapport « en cours » de la Cour des Comptes qui s’annonce accablant et …