Droit au séjour pour soins : retombées dans la presse suite au vote au Sénat

Publié le vendredi 15 avril 2011

http://www.liberation.fr/societe/01012331585-sans-papiers-gravement-malades-le-traitement-de-choc-du-senat

Sans-papiers gravement malades : le traitement de choc du Sénat Par CATHERINE COROLLER

Selon diverses associations, 28 000 étrangers en situation irrégulière et gravement malades risquent aujourd’hui « l’expulsion et une interruption brutale de soins ». Car hier, lors de l’examen en seconde lecture du projet de loi sur l’immigration, les sénateurs ont adopté un amendement qui réduit drastiquement leurs possibilités de droit au séjour.

Que prévoit cet amendement ?

Depuis 1998, les sans-papiers atteints de pathologies lourdes étaient protégés contre toute mesure d’expulsion et pouvaient obtenir une carte de séjour, à condition de ne pas bénéficier d’un « accès effectif » au traitement dans leur pays d’origine. Cette possibilité sera réduite à l’avenir aux cas d’« absence » de ce traitement. Une condition quasiment jamais réalisée : « Si l’on prend l’exemple du VIH, presque tous les pays du monde possèdent des traitements, observent les associations. Mais en quantité très insuffisante, dans des conditions de prise en charge de mauvaise qualité, à un prix prohibitif ou réservés à une élite. Les traitements ne sont donc "absents" nulle part dans le monde, mais restent de fait inaccessibles à la plupart des malades. »

Pourquoi cet amendement, absent du texte originel, a-t-il été voté ?

Le projet de loi sur l’immigration en cours d’examen prévoyait de rendre plus sévères les conditions d’octroi du titre de séjour « étranger malade ». La notion d’« accès effectif » au traitement devait être remplacée par celle de « disponibilité ».

Votée en première lecture par les députés, cette dernière disposition avait été supprimée en première lecture par les sénateurs. Réintégrée par l’Assemblée lors de la seconde lecture, elle a été retoquée par la commission des lois du Sénat. François-Noël Buffet, le rapporteur UMP, l’a réintroduite en la durcissant, avec le soutien du gouvernement.

Les étrangers malades risquent-ils réellement l’expulsion ?

Le nouveau texte prévoit que l’autorité administrative pourra prendre en compte des « circonstances humanitaires exceptionnelles ». Les opposants à cette disposition, déjà très restrictive, font observer qu’elle constitue en outre une entorse au secret médical.


Un papier du Monde (avec AFP) bourré d’approximations et d’erreurs !!

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/04/14/le-senat-adopte-le-projet-de-loi-sur-l-immigration_1507761_823448.html

Notamment : « Nombre de sénateurs de l’Union centriste se sont abstenus, désapprouvant le ralliement de la majorité sénatoriale à l’encadrement du droit au séjour des "étrangers malades". » Nombre ? Oui c’est vrai qu’ils étaient 3 à voter contre et 2 à s’abstenir... et 19 à voter pour. Du courage en nombre en effet ! ^^

Et un intertitre qui vaut le détour : LE DROIT AUJOUR DES SANS-PAPIERS MALADESTABLI (Triple SIC !)


Un papier dans Doctissimo, paru hier également :

http://news.doctissimo.fr/droit-au-sejour-des-etrangers-malades-restriction-votee-par-le-senat_article7876.html

Itw de Fred B sur radio Solidaire http://www.radiosolidaire.com/actualites/sante-publique/206-sejour-pour-soins-des-etrangers-malades-le-senat-adopte-la-reforme-les-associations-denoncent-une-qdeportation-sanitaireq.html

Et puis toujours :

Médiapart : http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/130411/etrangers-malades-letat-contre-le-droit

Sur Slate : http://www.slateafrique.com/1461/la-france-veut-exclure-aussi-les-etrangers-malades

Terra fémina : http://www.terrafemina.com/societe/labo-didee/articles/3631-acces-aux-soins--le-senat-aggrave-le-cas-des-sans-papiers-malades.html

Mutualité.fr : http://www.mutualite.fr/L-actualite/Kiosque/Revues-de-presse/Etranger-malade-et-expulse

Lire aussi

Appel au boycott de la prime à la performance

6 décembre 2011
A l’issue de son 37e congrès qui s’est déroulé les 2 et 3 décembre à Nantes, le SMG appelle les médecins à refuser d’entrer dans le système de prime à la performance inscrite dans la dernière convention …

Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité : LES LILAS UNE BELLE ET JUSTE CAUSE LOCALE ET NATIONALE

23 septembre 2011
Les Lilas, maternité exemplaire et Centre IVG de qualité, sont en difficulté, comme des dizaines de sites de santé de proximité. IL FAUT LES SOUTENIR MASSIVEMENT ET ÊTRE ENSEMBLE LE 24 SEPTEMBRE DES …

Améliorer le pilotage de l’aide médicale d’État - Paru dans Protection Sociale Informations, N° 790 du 15/06/2011

15 juin 2011
Rubrique : Santé Claude Goasguen (UMP, Paris) et Christophe Sirugue (PS, Saône-et-Loire), du comité d’évaluation et de contrôle (CEC) de l’Assemblée nationale, ont remis, le 9 juin, un rapport sur …