Contre les expulsions à Notre-Dame-des-Landes, le Syndicat de la Médecine Générale se mobilise !

Publié le lundi 16 avril 2018

Depuis le lundi 9 avril, jour où ont commencé les expulsions sur le site de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, des membres du SMG sont présent.e.s sur place au sein d’un collectif de soignant.e.s, en lien avec l’équipe « médic » des habitants. Le but de ce collectif est de participer aux soins et de témoigner d’éventuelles blessures faites aux habitant.e.s par les forces de l’ordre.

Alors que des discussions étaient entamées pour l’avenir de ce territoire, après l’abandon du projet d’aéroport, le gouvernement a décidé de procéder à des expulsions violentes de nombreux lieux de vies. Il s’agit d’habitats alternatifs et collectifs respectueux de ce milieu fragile, dont certains développent des projets artisanaux et agricoles protégeant la biodiversité du site et la santé de tous et toutes.

Le SMG s’insurge contre cette violence d’Etat qui refuse toute expérimentation d’organisation alternative collective et solidaire du vivre-ensemble. En effet, la ZAD n’est pas que le lieu d’un projet abandonné d’aéroport, elle est aussi un lieu d’expérimentation sociale utile à tou.te.s, y compris dans le soin et la santé. En tant que soignant.e.s, nous soutenons cette lutte sociale pour le droit à vivre différemment.

Guillaume Getz, président
François Meuret
Marie Kayser

Lire aussi

Non à la restriction de l’accès aux soins et aux transports

11 décembre 2018
Double peine pour ceux et celles à qui on a refusé l’asile ou le séjour en France En 2016, la réforme PUMa a simplifié l’accès à l’Assurance maladie pour beaucoup de gens. Il n’est plus nécessaire …

Pour la reconnaissance et la revalorisation du métier d’infirmier.e.s, le SMG soutient le mouvement des IDE

27 novembre 2018
Le Syndicat de la Médecine Générale exprime son soutien au mouvement infirmier qui a commencé ce mardi 20 novembre. Depuis toujours, le SMG défend une politique de soin primaire non corporatiste …

Nous, médecins, ne pourrons donc plus faire le lien entre santé et travail ?

5 juillet 2018
Le Syndicat de la Médecine Générale s’inquiète et s’indigne des difficultés croissantes pour les médecins d’attester librement du lien entre l’altération de la santé et le travail des salarié.e.s. Le rejet …

Communiqué de l’association SMT et du SMG : suite à la condamnation du Dr Djémil

11 mai 2018
Par une décision en date du 4 mai 2018, le médecin du travail Karine Djémil vient d’être condamnée à 6 mois d’interdiction d’exercice dont trois fermes, en appel par la chambre disciplinaire nationale de …